Pseudo :

Age :

Email :

Pays :

Catégorie :

Blague :

Nom :

Prénom :

Age :

Email :

Ville :

Pays :

Message :

Blagues au hasard

Une famille juive casse la croûte dans le train. Ils mangent des têtes de sardine séchées.
Un Belge les regarde avec dégoût et leur dit:
- Mais ce n'est pas bon de manger des têtes de sardine!.
Les Juifs lui répondent:
- Non Monsieur, c'est justement cela qui nous donne de l'intelligence, grâce au phosphore.
Le Belge est convaincu et demande s'ils n'en auraient pas un peu à lui vendre.
Ils lui vendent 10 têtes de sardine pour 90€ et il commence à les manger, et à la troisième tête, il s'exclame tout à coup:
- Mais dites donc, vous m'avez eu! Les sardines entières sont à 5€ le kilo!
Les Juifs le regardent et lui disent:
- Eh bien, vous voyez, ça commence à venir, l'intelligence!
par Sarahj
Signaler cette blague
Je la connaissais (11)
J'aime (23)
C'est Moché et David qui sont chez le rabbin. Moché lui demande : "M. le Rabbin, est-ce que le noir est une couleur ?"
Alors le rabbin réfléchit, et ne trouvant pas la réponse, convoque deux autres rabbins, lisent deux fois la thora et en fin de compte, le rabbin répond a Moché : "Eh ben, oui, le noir, c'est considéré comme une couleur parce
que c'est par définition l'absence des autres couleurs"
- D'accord M. le rabbin mais est-ce que le blanc est aussi une couleur?
Alors la, le rabbin il convoque tous les rabbins de la ville et ils forment un tribunal rabinique, ils lisent 3 fois la thora et tous les commentaires, et ils reviennent. Le rabbin lui répond : " Oui, le blanc, c'est une couleur puisque c'est un ajout continu de toutes les couleurs..."
Alors Moché se retourne vers David et lui dit : 'Tu vois je t'avais dit que j't'avais vendu une télé couleur...'
par Rabbiii
Signaler cette blague
Je la connaissais (15)
J'aime (30)
Simon ne se lasse pas de vanter dans tout le Sentier les capacités exceptionnelles de son chien.
- Il est formidable: tous les matins, il va au kiosque à journaux et me ramène Ha'Aretz en me rendant la monnaie. Il sait aussi tenir le magasin quand je vais boire le thé et je pense même l'apprendre à jouer aux échecs !
- Ton chien est formidable, lui dit Abraham, je t'en offre 500 euros !
- 500 euros?! Mais tu es fou! Je ne le céderai pas à moins de 5000 euros !
- Je t'en propose 2000...
- Allez, je te la laisse à 3000 et n'en parlons plus.
Deux semaines plus tard, Abraham croise à nouveau Simon:
- Dis moi Simon, qu'est-ce que c'est que cette arnaque? Ton chien que tu m'as vendu à prix d'or, qui d'après toi faisait des miracles, eh bien il n'est bon qu'à manger, et dormir. Les seules fois où il veut bien se lever, c'est pour aller pisser. Alors, qu'est-ce que tu dis de ça?
- J'en dis que si c'est comme ça que tu parles de ton chien, tu auras bien du mal à le revendre !
par Michael
Signaler cette blague
Je la connaissais (7)
J'aime (25)
Comment devient-on millionnaire en Israël?
En partant milliardaire.
par dad55
Signaler cette blague
Je la connaissais (28)
J'aime (18)
Un jour le président iranien Ahmadinedjad téléphone au président Obama pour lui Raconter son rève:
- Obama! il faut que je te raconte: j'ai fait un rêve cette nuit: j'ai rêvé de toutes les grandes villes des Etats Unis détruites! et au dessus des ruines de Washington flottait un drapeau sur lequel était écrit "D.ieu est grand"!

Obama lui rétorque alors:
- Tiens c'est drôle, j'ai fait un rêve moi aussi ! J'ai rêvé de toutes les grandes villes d'Iran complètement détruites et sur les ruines de Téhéran flottait un drapeau!

Ahmadinejad interloqué lui répond:
- ah? et qu'y avait il écrit sur ce drapeau?

Obama: - Je ne sais pas! je ne sais pas lire l'Hébreu!

par Rafa
Signaler cette blague
Je la connaissais (16)
J'aime (60)
Moché et David parlent en regardant leurs voitures, le premier à une ancienne Peugeot et l'autre une belle Mercedes.
Celui qui a la Peugeot le regarde et lui dit
- Je comprend pourquoi tu as acheter la voiture avant le mariage, regarde moi maintenant avec ce que je roule
par maganelle
Signaler cette blague
Je la connaissais (0)
J'aime (4)
Un rabbi et son disciple en voyage ont dormi dans la même chambre d'auberge. Le disciple se fait réveiller très tôt le matin pour prendre le train. Il s'habille rapidement dans le noir. Arrivé à la gare, il s'aperçoit qu'il porte les habits de son maître.

- Quel imbécile cet aubergiste ! Au lieu de me réveiller, il a réveillé le rabbi !
par Simone
Signaler cette blague
Je la connaissais (9)
J'aime (8)
Deux amis originaires de Constantine se rencontrent dans la salle d'attente d'un médecin.
- Comment va ? commence l'un.
- Pas terrible, le mois dernier j'ai dépensé mille euros rien qu'en médicaments.
- Mille euros ! En médicaments ! En un mois ! Là-bas, avec cet argent, tu aurais pu être malade pendant un an !
par LMFAO
Signaler cette blague
Je la connaissais (7)
J'aime (12)
Au sentier a Paris un commerçant chinois va voir son voisin Élie pour se plaindre qu'il s'est encore fait cambrioler pour la 37eme fois ce trimestre alors que tous les autres commerçant juif eux presque pas.
Élie le console comme il peut et lui dit:
-Mais qu'est ce que je peut faite pour toi? En quoi puis je t'aider?
Le chinois répond :
- tu me vendz Mezouza! Il faut Mezouza pour magasin à moi!
Élie lui répond:
- Mais tu n'est pas juif! Tu crois que les voleurs ne viendrons pas grâce à la Mezouza ?
-D.ieu protège magasin avec Mezouza! Donnes moi mezzouza! Moi veux mezouza!
- Bon très bien je t'en apporte une
Une semaine après lui avoir fourni la Mezouza le chinois revient voir Élie qui lui demande:
- Alors tu t'es quand même fait cambrioler!?
- Non pas une fois! Mais moi te rendre Mezouza quand même!
- Mais pourquoi? Si cela t'a protégé des cambrioleurs!?
- Protection cambriolage parfait! Mais toute la journée beaucoup trop de rabbins venir demander tsedaka!!!!
par Ruben Joul
Signaler cette blague
Je la connaissais (14)
J'aime (58)
Dans une diligence pleine de monde qui accomplit un très long voyage, Moshé passe son temps à se plaindre :
- J'ai soif ! Je crève de soif ! Oh comme j'ai soif !
Durant toute une étape il n'arrête pas de gémir, à tel point que les autres passagers n'en peuvent plus. Dès le premier arrêt, une femme descend et lui apporte une pleine cruche d'eau fraîche que l'homme boit goulûment d'une seule traite. Moshé pousse un long soupir, remercie la femme, puis :
- Oh, comme j'avais soif ! Qu'est-ce que j'avais soif !
par Sino
Signaler cette blague
Je la connaissais (11)
J'aime (16)